Non classé

La criminalité sur Internet est passée de la petite délinquance au crime organisé.

Mi-octobre, c’était au tour de Microsoft, en collaboration avec des sociétés de cybersécurité et de cyberrenseignement, de mettre hors d’état de nuire la quasi-totalité (120 sur 128) des serveurs du « botnet » Trickbot, des ordinateurs piratés pour mener des attaques, notamment de rançongiciels, à l’insu de leurs propriétaires. Microsoft est parvenu à prendre le contrôle des machines et à intercepter le trafic, les empêchant ainsi de mener leurs actions malveillantes.

Lire la suite...

Grâce à Facebook et à son option «partager», ces liens malveillants peuvent se propager rapidement. Capture d’écran Facebook

VIDÉO - Depuis plusieurs jours, de drôles de dessins humoristiques ont fait leur apparition sur Facebook. Derrière ces contenus viraux se cachent en réalité des liens piratés.

De simples dessins, en couleurs ou noir et blanc, accompagnés de messages attirants de type «À quoi ressemble la vie avant et après le mariage», «À quoi ressemble la vie avant et après 30 ans» ou encore «Hommes et femmes - Nous sommes tellement différents». Ces liens, que vous avez peut-être vu apparaître sur votre fil d'actualité Facebook, sont en réalité très dangereux pour vos données personnelles. Ils sont tous présentés de la même manière: deux dessins dont l'un est caché donnant envie de cliquer. Sous ces images, à chaque fois la même adresse: «S3.AMAZONAWS.COM». Si l'envie vous prend de cliquer dessus, vous verrez une autre page s'afficher sur votre ordinateur ou votre smartphone vous demandant si vous avez plus de 16 ans. Si vous cliquez sur «oui», vous donnez en fait, sans le savoir, accès à vos paramètres de publication Facebook. Une fois vérolé, votre compte peut potentiellement publier des contenus que vous ne contrôlez pas, répandant des virus parmi vos contacts.
Lire la suite...